[Vorey sur Arzon] D'une rive à l'autre...

 

Accueil du siteNos villagesDonaze
Dernière mise à jour :
lundi 17 décembre 2018
Statistiques éditoriales :
1205 Articles
3 Brèves
9 Sites Web
137 Auteurs

Statistiques des visites :
2187 aujourd'hui
2883 hier
3126975 depuis le début
     
multirubricage :
Tourisme Villages
Un peu d’histoire !
D’une rive à l’autre...
mardi 7 septembre 2010
par Bernard VEROTS
popularité : 15%

Les habitants de Donaze, la Bastide et Changeac avaient l’habitude d’assister à la messe dominicale en ce dimanche 23 avril 1651.

A Changeac il n’existait pas de pont et seul un bac partant du rocher de la Vighnasse permettait de traverser la Loire. Les pluies des jours précédents avaient fait grossir le fleuve et rendues les eaux boueuses. Les soixante dix paroissiens prirent place dans le bac. Mais en raison du fort débit et des branchages que les eaux tumultueuses charriaient, le bac se rompit dans un fracas extraordinaire. Sur les soixante dix passagers,seul une trentaine rejoignirent la rive. En souvenir de ce funeste jour, fut érigée une croix sur le lieux du drame.

Ce n’est que deux siècles et demi plus tard que fut construit sur le modèle Eiffel un pont métallique . Ce fut le conseiller général du canton, Monsieur Claude BERNARD ,qui porta à l’Assemblée départementale, lors de la session du 30 août 1888, la déclaration suivante « En vue du développement du chemin de grande communication N° 18 de Paulhaguet à Vorey jusqu’à Yssingeaux, la commune de Vorey est prête à de grands sacrifices pour un pont à Changeac . Elle disposerait immédiatement de 30 000 francs ». On estimait la dépense à 80 000 francs. Les souscriptions volontaires atteignaient 17 000 francs. On demanderait au Conseil Général de couvrir la différence. Le pont en fer construit suivant le système Eiffel ayant à lui seul une longueur de plus de 100 mètres. L’ouvrage serait constitué par deux travées solidaires de 15 mètres chacune environ, ayant 18 éléments de 5,17 mètres et reposant sur une pile centrale en maçonnerie de 8,08 mètres . Le montant du devis dressé par l’ingénieur Lefebvre le 20 août 1890, approuvé le 1er septembre, s’élevait à 86 500 francs.

Le Conseil Municipal s’étant déclaré favorable au projet le 18 janvier 1891 et le Conseil Général le 2 mars suivant, on passa à l’adjudication le 23 mai. Les épreuves de résistance, le 13 mars 1892, marquent la fin des travaux et donnent toute satisfaction avec une chaussée de 2,40 mètres de largeur et de deux trottoirs de 65 centimes protégés par un garde-corps métallique. La force portante est de 16 tonnes. Ce pont sur la Loire sera inauguré le 21 août 1892 par le préfet.

 
Articles de cette rubrique
  1. Lieux de vie et de rencontre...
    24 août 2010

  2. Sur le cartulaire de Chamalières sur Loire
    5 septembre 2010

  3. Une chapelle...
    5 septembre 2010

  4. D’une rive à l’autre...
    7 septembre 2010

  5. DONAZE RETROUVE SA FONTAINE...
    13 août 2011

  6. A L’ombre de la fontaine,
    14 septembre 2012

  7. A l’ombre de la fontaine...
    29 octobre 2012

  8. Le compoix de 1641
    14 janvier 2013

  9. Réfection de voirie à Donaze
    29 décembre 2015

©  2018 Vorey sur Arzon
Partager ce site sur : Ajouter à facebook Ajouter à twitter Ajouter à yahoo Ajouter à google

SPIP 1.9.2k [18554] |  Sarka-SPIP 2.0.2 [18368]  |  Informations légales   | Contacter le Webmaster   | GPL